Que se passe t-il après les études d’avocats ?

Que se passe-t-il à la fin de nos études, que se passe-t-il justement quand on a prêté serment et qu'on a eu son diplôme d'avocat. Comment est-ce qu'on fait ? est-ce qu'on trouve facilement ? est-ce qu'on rencontre des difficultés ? Comment ça se passe ?

Que se passe-t-il à la fin de nos études, que se passe-t-il justement quand on a prêté serment et qu’on a eu son diplôme d’avocat. Comment est-ce qu’on fait ? est-ce qu’on trouve facilement ? est-ce qu’on rencontre des difficultés ? Comment ça se passe ?

Par rapport à ça j’ai une expérience personnelle très atypique. Moi j’ai un profil en droit des affaires à la base. Je rêvais pour vous dire la vérité de grands cabinets d’affaire, je rêvais de oui, je rêvais de cabinets parisiens. Je ne me voyais pas du tout faire avocat en droit de la famille, en droit pénal ou en droit civil. Et pour moi il est évident qu’avec un CV comme le mien, au sortir de la formation, dès que j’aurai mon diplôme je trouverai. Et bien vous savez quoi ? Non. J’ai mis 1 an pour trouver mon contrat de collaboration.

On a plusieurs options quand on vient de prêter serment. Mais chacun en fonction de son histoire, de son parcours n’aura pas la même histoire que moi. Donc quand on vient de valider son diplôme d’avocat, on peut tout de suite s’installer et mettre une plaque. Il y en a qui ont fait ça pour qui ça a marché.
Mais on peut aussi également choisir de commencer en collaboration. On est embauché par un cabinet qui nous fait bénéficier de son expérience, de son expertise, et qui à côté nous offre la possibilité si jamais ça se passe bien après d’intégrer le cabinet en tant qu’associé.

que-se-passe-t-il-après-les-études-de-droit
La fin des études de droits est la dernière étape avant de trouver votre bonheur !

Dans le contrat de collaboration il y a le contrat de collaboration libérale dans lequel on nous fait comprendre qu’on est plus ou moins comme des entrepreneurs individuels. Car dans ce qui nous sera donné il faudra provisionner 40 % pour payer les cotisations sociales.
Il y a aussi le contrat de collaboration salarié. On n’est pas assujetti aux mêmes obligations qu’un collaborateur libéral qui est un entrepreneur libéral pour l’État.

Quand j’ai eu mon diplôme j’ai mis 1 an pour trouver, pourquoi j’ai mis 1 an pour trouver ? Parce que j’avais une idée arrêté dans ma tête !

Je percevais l’exercice de la profession d’une seule façon, je ne voulais pas faire ça je ne voulais pas faire ci. Du coup je cherchais dans quelque chose où j’étais obtus. Je me disais c’est là-dedans que je dois trouver. J’ai dû revoir ma façon de penser et c’est quand j’ai commencé à m’ouvrir vers d’autres domaines que j’ai trouvé ma première collaboration.

Je suis inscrite au barreau d’Alès qui est un barreau à taille humaine. Je me rends compte finalement que c’était par là que j’aurais dû commencer. C’était finalement cette façon d’exercer dans un barreau où l’humanité est encore présente. Je ne dis pas que dans les grands barreaux ce n’est pas le cas, mais quand on est dans un barreau à taille humaine on a quand même un lien beaucoup plus proche avec les confrères et avec les magistrats avec qui on travaille.

J’ai donc senti que c’était par là que je devais commencer.

Alors est-ce qu’on trouve facilement ? Ça dépend, mais dites-vous qu’un jeune diplômé c’est au moins 1 an d’attente. Après il a des exceptions ! Et si vous n’avez pas de contraintes par rapport à l’emplacement, franchement ne vous limitez pas qu’est la ville où vous êtes. Je dis bien si vous n’avez pas de contraintes. Envoyez vos CV de partout, si bien entendu vous cherchez un contrat de collaboration. Envoyez vos CV partout et soyez ouvert !

À travers tous les entretiens que j’ai passés, j’ai rencontré des confrères géniaux qui m’ont tous montrer une autre façon d’exercer. Bon, ça a aussi été des moments de galère car quand on a fini on a tout de suite envie de travailler, le statut d’étudiant nous a pesé !

Je suis parti un peu partout dans la France pour passer tous mes entretiens… je suis une aventurière !

J’ai surtout choisi une collaboration à l’instinct. Intuitivement je me suis sentie bien. Ce n’était pas du tout ce que j’espérais, en termes de lieu ou en termes d’endroit mais je me suis sentie bien malgré tout. Je me suis fait confiance et j’ai commencé ma première collaboration dans un barreau à taille humaine.

Alors est-ce qu’on galère à la fin des études ? Oui, quand on n’a pas trouvé. Mais est-ce qu’on peut trouver quand même rapidement à la fin des études ? Oui !

Ça dépend à tout à chacun.

Leave a reply